Rougemont Asbl

Les Compagnons de Rougemont est une compagnie médiévale. Leur passion ? Tout ce qui touche au Moyen-Age. Combat, habillement, nourriture, ... Vous les avez certainement déjà croisés au détour d'un campement médiéval
 
Accueilsite rougemontFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les 10 meilleurs conseils pour débuter la reconstitution méd

Aller en bas 
AuteurMessage
Smaragde

avatar

Nombre de messages : 500
Age : 36
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Les 10 meilleurs conseils pour débuter la reconstitution méd   Jeu 23 Nov 2017 - 23:24

Le Guide du Reconstituteur a écrit:

[Information] Les 10 meilleurs conseils pour débuter la reconstitution médiévale


Le guide du reconstituteur·jeudi 23 novembre 2017

Nous avons tous débuté un jour. Les yeux pleins d’étoiles, nous avons vu les participants d’une fête médiévale, d’une reconstitution, d’une animation quelconque, porter de magnifiques armures, de superbes vêtements et ressenti l’envie de faire la même chose. Motivés et impatients, rares sont ceux qui ne se sont pas lancés de suite dans une course effrénée pour trouver une association et un équipement au plus vite.
Souvent, pris dans cette fièvre acheteuse du débutant, beaucoup oublient le but de la reconstitution, ou n’en sont pas encore conscients! Je le rappelle, celui-ci est de :

    “reconstituer des objets, des pratiques du passé à partir de recherches, autant le dire, de sources.”


Cependant, vous le savez déjà si vous avez lu l’un des articles précédents : c’est un peu plus compliqué, mais cette définition reste une bonne base.
À la décharge des débutants, j’en ai été un pendant longtemps, il est parfois difficile de savoir par où commencer tant notre hobby implique des connaissances et capacités diverses et variées ! En outre, beaucoup de vendeurs peu scrupuleux offrent un panel d’objets qu’ils jurent historiques, mais qui sont à mille lieues de l’être.
Voilà donc, pour eux, 10 astuces pour mieux s’y retrouver! Pour les plus habitués, certains points prêteront à sourire, mais il est nécessaire de commencer quelque part comme nous l’avons tous fait un jour!

1.   Choisir une période précise. Le Moyen Âge dure longtemps, très longtemps! La manière de s’habiller, de vivre, de prier, de se battre au début du VIIIe siècle n’a que peu à voir avec celle de faire au début du XVe! Le mieux est donc de choisir une période de maximum 25 ans! Pourquoi ? Parce que seul un tel créneau temporel permet d’être précis, rigoureux et historique. Imaginez faire de la reconstitution contemporaine sur un créneau de 50 ans? Vous pourriez porter un mélange d’équipements de la fin de la guerre de Sécession et du début de la Première Guerre mondiale! Un peu n’importe quoi, n’est-ce pas? C’est exactement la même chose pour le Moyen Âge. Cependant, pour les périodes les plus tardives, il est possible et conseillé de réduire ce créneau, et pour les plus antérieures, il est parfois nécessaire de l’élargir tant les sources sont rares.
 
2.  Choisir un espace géographique. Si le Moyen Âge n’est pas du tout un espace clos et que les échanges économiques et culturels existent et se multiplient au long des siècles, voyager (comparativement à notre époque) est difficile. Il existe donc des particularités régionales que ce soit pour la mode, la nourriture, la société, etc. Entendons-nous, il n’est pas nécessaire de restreindre son espace à un village particulier du milieu de la France. En revanche, se fixer à un duché, un comté, peut être une très bonne idée.

3.   Choisir un milieu social. C’est probablement le point le plus logique. La société au Moyen Âge, bien qu’elle soit théoriquement divisée en “trois ordres” (et encore cette notion reste plutôt tardive), elle est, en réalité, assez éclatée. Entre un bourgeois et un paysan, les différences sont parfois importantes. Il est donc nécessaire de choisir un milieu social, car de lui dépendra une grosse partie de votre matériel. N’oubliez pas que plus vous choisissez un milieu social élevé plus votre matériel sera cher et difficile à trouver.

4.   Établir une bibliographie générale et particulière et la lire. On ne le répétera jamais assez, la science infuse n’existe pas. Pour produire une reconstitution de qualité, il est nécessaire de connaître la période qu’on reconstitue. Il faut connaître les grandes dates, les grands événements politiques, mais aussi des aspects plus précis comme les costumes, les mœurs, la nourriture. Aucun domaine n’est inutile, car tout est lié. Le plus simple est, évidemment, de commencer par lire une grande synthèse sur une période qui vous plaît (je reviendrai dans un article suivant sur la manière de se créer une bonne bibliographie) puis, au fur et à mesure, de lire sur des sujets plus pointus.

5.   Rechercher des sources et éviter le reenactorism. Je l’ai déjà dit, pas de reconstitution sans sources, et le travail d’autres reconstituteurs, aussi valable soit-il, ne sera jamais une source. Copier ce que font d’autres groupes / personnes sans vérifier si leurs recherches / hypothèses sont exactes en retournant aux sources est ce que les Anglais nomment le reenactorism. Cette pratique est à éviter, car elle entraîne la répétition d’erreurs parfois facilement évitables (par exemple, l’utilisation du fameux terme chainse pour les chemises de femmes qui continue d’être utilisé même en 2017). S’inspirer du travail d’autres personnes est bien sûr possible, à condition que celles-ci accompagnent leurs travaux de sources (vous comprenez pourquoi je cite toutes les enluminures et une grande partie des sources comptables? Si l’envie vous prenait de vérifier que je ne vous raconte pas d’histoires, il vous serait tout à fait possible d’aller voir par vous-même!).

6.   Établir le minimum nécessaire pour démarrer. Au fur et à mesure de vos recherches, vous allez vous rendre compte que l’équipement minimum se compose d’un certain nombre de points : habillement, couchage, vaisselle, etc. Vous verrez que tout n’est pas nécessaire au début et que bien souvent, on vous conseillera de vous doter d’abord d’une tenue civile (laquelle est portée 90% de la journée) avant même de penser (oui c’est difficile!) à une tenue militaire. L’habillement minimum pour une reconstitution correcte d’un homme du commun du début XVe est, par exemple, assez facile à obtenir ou réaliser.

7.   Choisir un groupe. Voilà une étape des plus importantes. Si je la précise si tard c’est parce que, à mon sens, pour se choisir un groupe, il vous sera nécessaire d’avoir quelques bases. En effet, le médiéval est constellé d’associations se revendiquant historiques. Malheureusement, pour une grande partie d’entre elles, cette affirmation est fausse. Que ce soit à souhait ou inconsciemment, il ne s’agit pas ici de pointer du doigt qui que ce soit. Nous partons simplement du postulat que vous désirez vous lancer dans les meilleures conditions possible. Des bases historiques correctes vous permettront de choisir sereinement une association. En outre, toutes ont une spécialité, une période de prédilection, des buts et des sorties privilégiées. Avec une bonne idée de ce vers quoi vous voulez vous diriger, vous choisirez au mieux. Si rien ne vous plaît, il est évidemment possible de ne pas faire partie d’un groupe.

8.   Se renseigner sur les artisans historiques. Une fois dans un groupe, vous pourrez commencer, doucement, vos achats. En effet, il vaut toujours mieux attendre, car certaines associations ont des règlements (ce qui peut vous éviter des achats inutiles) ou des objets à prêter, ce qui peut vous permettre d’étaler vos achats. Ces données connues, vous pourrez tout doucement parcourir les pages des artisans connus et reconnus. Comme je vous l’ai précisé, il vaut mieux éviter les vendeurs d’objets tout faits, rarement historiques. En revanche, il existe en Europe beaucoup d’artisans qui travaillent à la commande et peuvent même vous conseiller en vous montrant différentes sources (encore une fois, vérifiez toujours vous-même). C’est par ces artisans qualifiés et produisant des objets historiquement sourcés que vous pourrez obtenir un équipement de qualité. Bien évidemment, vous pourrez aussi réaliser vous-même une partie de vos objets et habits, cependant, c’est un travail de longue haleine et parfois (pas toujours) complexe! Renseignez-vous!

9.   Budgétiser ses achats. La reconstitution est une passion qui peut coûter cher. Pour se faire confectionner la base de l’équipement, c’est rarement le cas. Cependant, soyons honnête, peu d’entre nous ont pour but de commencer notre hobby pour reconstituer l’équipement d’un paysan (alors que c’est parfois très intéressant, mais c’est une autre histoire). Reconstituer un chevalier du début du XVe peut, en revanche, coûter très cher. Le costume civil, militaire, la tente, l’ameublement, tous ces objets peuvent faire monter les dépenses à plus de 10 000 euros pour des articles haut de gamme. Bien évidemment, vous n’aurez jamais besoin de tout cela directement et tout se construit au fur et à mesure. Réfléchissez à vos besoins, calculez les prix de vos futurs achats et budgétisez le tout!
   
10.   Être patient. Dernier conseil, et non le moindre, soyez patient. Soyez conscient que vous ne pourrez pas obtenir votre équipement rêvé en quelques mois. Tous ceux qui ont été trop rapides à s’acheter de l’équipement ont souvent fini par le revendre, car il n’était pas historique ou pas adapté à leurs besoins. Il vous faudra des recherches, du temps et de l’argent. J’ai personnellement mis plus de dix ans pour obtenir une armure qui me plaise enfin. Le chemin est parfois long, mais il en vaut la peine!

Pour conclure, je vous dirai simplement que ces points sont seulement des conseils. La reconstitution se doit d’être un hobby et même si elle a quelques règles (les sources, toujours les sources), elle est là pour vous divertir!

Bonne soirée!

Source:
https://www.facebook.com/notes/le-guide-du-reconstituteur/information-les-10-meilleurs-conseils-pour-d%C3%A9buter-la-reconstitution-m%C3%A9di%C3%A9vale/1710386182340043/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://smaragde01.skyblog.com/
 
Les 10 meilleurs conseils pour débuter la reconstitution méd
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment dois-je faire pour débuter avec mon Oracle Gé
» Demande de conseils pour débuter l'observation du ciel et de l'espace.
» Bons conseils pour chats et chiens malades... âmes sensibles s'abstenir...
» des personnes ont-elles des conseils pour ficher les cours???
» Histoire-géo et EPS: des conseils pour le choix de livres de prépa?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rougemont Asbl :: Forum public :: La taverne-
Sauter vers: